vendredi, 05 août 2016 00:00

Culture : Opération renaissance du studio Abazon

Le studio Abazon de l’artiste Smockey est parti en fumée le 18 juillet 2016 à Ouagadougou. Pour sa reconstruction, l’association Semfilms et les Récréatrales lancent une campagne de collecte de fonds. Cette initiative est présentée à la presse le vendredi 29 juillet 2016 au centre national de presse Norbert-Zongo (CNP-NZ) à Ouagadougou.

C’est le journaliste Abdoulaye Diallo, par ailleurs, directeur du festival jazz à Ouaga, qui a animé cette conférence de presse dont le but principal est de susciter un élan de solidarité pour remettre sur pied le studio du rappeurSmockey. On se souvient que lors du coup d’Etat du Général Gilbert DIENDERE et l’ex-Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) en septembre 2015, cette maison a été victime d’une attaque à la roquette. A peine, elle s’est remise à fonctionner que surviennent les flammes le lundi 18 juillet 2016 pendant que smockey était dans l’avion pour le Kenya où il allait recevoir un prix pour son travail musical.

« Abazon n’est pas seulement ‟la chapelle du rap Burkinabè”, mais tout un symbole de résistance et de liberté d’expression. C’est un lieu important dans l’histoire du Burkina Faso ». Ce sont les propos avancés par Abdoulaye Diallo pour justifier cette opération de solidarité. Et d’ajouter « Pour permettre au studio de redémarrer dans les semaines à venir, nous avons besoin d’environ vingt millions de Francs CFA (20.000.000Fcfa) ».

Les dons sont recueillis via plusieurs canaux dont les dépôts au CNP-NZ, à Semfilms, au siège des Récréatrales et les virements bancaires (lien à retrouver au bas de l’article).

En rappel, l’évaluation des dégâts matériels après cette incendie est estimée à environ cinquante neuf millions de francs Fcfa. Et cette opération renaissance durera trois (03) mois.

Lien pour les virements bancaires https://gogetfunding.com/operation-renaissance-du-studio-abazon

Contacts : +226 25 34 41 89/68 39 18 27/68 40 41 13

Archimède BOEYE.