samedi, 04 mars 2017 00:00

«Frontières» remporte deux prix spéciaux

La réalisatrice burkinabè Apolline Traoré grâce à son Film «Frontières », a remporté deux prix spéciaux parmi les plus convoités de la 25édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), a-t-on constaté vendredi, dans l’après-midi, à l’occasion de la proclamation du palmarès des prix spéciaux.

La valeur cumulée des deux prix spéciaux remportés par la Burkinabè est de 25 millions de francs CFA.

Il s’agit du «Prix spécial CEDEAO de l’intégration pour le meilleur film ouest-africain» d’une valeur de 15 millions de FCFA et de celui du Conseil de l’entente dénommé «Prix spécial Félix Houphouet Boigny» d’une valeur de 10 millions FCFA.

L’autre prix spécial convoité, à savoir le «Prix spécial des Nations unies pour le droits de l’enfant» d’une valeur de 7 millions de FCFA, a été remporté par le Burkinabè Jérôme Nabonswendé Yaméogo avec son film «La rue n’est pas ma mère».

Le même réalisateur burkinabè, avec le même film a eu également le prix spécial décerné par la Mairie de Ouagadougou, d’un montant de 3 millions FCFA.

Quant au prix spécial décerné par l’Assemblée nationale du Burkina Faso, d’une valeur de 7 millions de FCFA, il a été remporté par le film «L’orage africain, un continent sous influence», du réalisateur béninois Sylvestre Amoussou.

Le prix spécial Sembène Ousmane de cinq millions de FCFA est revenu au Malien Daouda Coulibaly, avec son long métrage «Wulu», tandis que l’Algérien Lotfi Bouchouchi s’est vu décerner le prix spécial WaterAid, d’une valeur de 5 millions de FCFA grâce à son œuvre «Le Puits».

Au total, une quinzaine de prix spéciaux ont été décernés. La plupart des lauréats ont reçu leur prix ce vendredi, lors de la cérémonie de proclamation.

Les autres prix seront remis, demain samedi, lors de la cérémonie officielle de clôture du FESPACO où le lauréat du vainqueur de l’Etalon d’or de Yennega (le prix le plus convoité) sera connu.

Les prix spéciaux du FESPACO sont une activité de la biennale qui vise à encourager tout donateur à accompagner la promotion du cinéma africain.

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est une biennale qui se tient dans la capitale burkinabè depuis 1969.

La 25e  édition a débutée le 25 février pour s’achever demain samedi 4 mars 2017. Le thème retenue pour la présente édition est : «Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel», avec la Côte d’Ivoire comme pays invité d’honneur.

 

Agence d’information du Burkina