lundi, 12 mars 2018 00:00

La présidentielle au Mali entre doute et incertitudes

De nombreux Maliens trouvent que l'organisation de l'élection présidentielle n'est pas facile avec la situation sécuritaire.

Le gouvernement a fixé la date du premier tour au 29 juillet prochain, alors qu'il reste beaucoup de choses a faire sur le plan de la préparation matérielle pour ce scrutin.

Alors qu'une délégation parlementaire UE-ACP vient de séjourner a Bamako, elle tient au respect du délai constitutionnel.

Un déplacement des autorités maliennes, au centre et nord du pays, nécessite une forte mobilisation de l'armée malienne et l'insécurité voir l'instabilité a gagné plusieurs localités.

Avec l'élection présidentielle qui s'approche, cela donner à réfléchir selon Diakaridia Konate, membre du PS Yelen Kura, la majorité présidentielle.

Une mission de parlementaires européens vient de séjourner à Bamako, les députes européens veulent accompagner le processus politique en cours et la réussite tant en termes d’organisation que de déroulement des élections à venir explique Cécile Kashetu Kyenge, membre du parlement européen, et coprésidente faisant fonction de l’Assemblée parlementaire paritaire Acp-Ue.