samedi, 14 avril 2018 00:00

Infrastructures routières: Lancement du bitumage des voies d’accès à la Cité universitaire de Kosodo

 Le ministre en charge des infrastructures Eric Bougouma et son homologue en charge des enseignements supérieur Alkassoum Maïga  ont lancé, vendredi à Ouagadougou, les travaux de bitumage des voies d’accès à la cité universitaire de Kosodo, au Nord-est de la capitale burkinabè, a-t-on constaté.

C’est devant une foule nombreuse essentiellement composée d’étudiants résidant à la cité universitaire de Kosodo que les ministres Bougouma et Maiga ont donné le coup d’envoi officiel des travaux.

Les travaux lancés sont prévus pour durer trois mois. Sur le site, ils (les travaux) ont déjà débuté. En attestent les ouvriers et les machine à l’ouvrage.

Le Délégué général (DG) des étudiants de la cité de Kosodo, Pema Neya a témoigné la gratitude des résidents de la cité universitaire au gouvernement qui a accédé ainsi à une de leurs principales doléances.

Dans la même lancée, le Directeur général du Centre national des œuvres universitaires (CENOU), Mahamado Yaoliré a salué l’initiative.

«Le bitumage de cette route va changer indubitablement les situations contraignantes et les difficultés que les étudiants résidents de la cité de Kosodo endurent depuis plusieurs années au point que cette préoccupation a toujours été un point important de leurs plateformes revendicatives», a expliqué M. Yaoliré.

Les voies à aménager totalisent un linéaire de 1,230 Km. Elles permettent de relier la cité universitaire de Kosodo à la Route nationale n°3 (RN3) reliant Ouagadougou à Ziniaré.

Selon les techniciens de l’entreprise en charge de l’exécution, les travaux concernent un axe principal long de 685 mètres, ainsi que la bretelle d’accès au CENOU, longue de 170 mètres.

 A cela s’ajoutent la bretelle d’accès au restaurant universitaire longue de 50 mètres et la bretelle d’accès aux cités estudiantines, longue de 325 mètres.

Le projet s’inscrit dans le volet des «Travaux de réhabilitation de voiries du lot 02 de Ouagadougou».

Agence d’information du Burkina