vendredi, 04 janvier 2019 00:00

Burkina : Les syndicats des transporteurs sursoient à une augmentation du prix du ticket

Les syndicats des transporteurs, après une rencontre jeudi avec le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, ont sursis à une augmentation du prix du ticket de voyage, comme annoncé par certains d’entre eux, à cause de la hausse du prix du carburant en début novembre.

«Nous pouvons dire que (…), sous réserve d’aller rendre compte à notre base, nous allons reconsidérer les mots d’ordre d’augmentation des tarifs et surtout d’arrêt d’exploitation», a annoncé jeudi Bonaventure Kéré.

Le secrétaire général de la Fédération nationale des acteurs du transport routier (FENAT) s’exprimait à la suite d’une réunion de concertation avec le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba.

«Les échanges ont été fructueux et sincères. Nous avons passé aux peignes fins toutes les préoccupations inscrites à l’ordre du jour, et on note un satisfecit à l’issue des échanges», a-t-il ajouté.

En rappel, le litre du carburant (essence et gasoil) a connu une hausse de 75 FCFA depuis le 9 novembre 2018.

Pour éviter des répercussions sur les prix des produits de première nécessité, le gouvernement a conclu un accord (resté secret) avec les syndicats des transporteurs.

Toutefois, des compagnies de transport avaient prévu d’augmenter le prix du ticket de voyage à partir du 5 janvier prochain et d’arrêter de desservir certaines localités durant 72 heures, à compter du 7 janvier.

Le ministre en charge des Transports, Vincent Dabilgou a précisé que le gouvernement a passé en revue les engagements qu’il a pris il y a plus de deux mois avec les transporteurs.

«Sur certains points, il y a eu beaucoup d’avancées. Mais eux (les transporteurs, ndlr), ils doivent fournir des efforts également», a dit M. Dabilgou.

Agence d’information du Burkina