mercredi, 31 juillet 2019 00:00

Des médias publics burkinabè et ivoirien signent des protocoles d’accord

Quatre médias publics burkinabè et ivoirien ont paraphé mardi, des protocoles d’accord devant permettront de renforcer davantage les relations entre les deux pays.

Les Editions Sidwaya’’ (presse) et la radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) d’une part et ‘’Fraternité matin’’ et la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) d’autres part, ont signé mardi à Ouagadougou, des protocoles d’accord de coopération.

Selon le ministre burkinabè de la Communication Remis Fulgance Dandjinou, aux termes de ces accords, les quatre médias ont la possibilité de s’accompagner dans les questions managériales et d’utiliser les correspondants de chacun.

«Les signatures de ces différents protocoles d’accords, auxquels nous avons assisté avec beaucoup de plaisir permettront de renforcer davantage les relations qui existent fort heureusement entre nos deux pays», a  affirmé le ministre ivoirien  de la Communication ivoirienne, Sidi Touré

Selon M. Touré, c’est à la faveur du huitième Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, qu’il «nous était demandé d’aller plus loin que ce qui avait été fait précédemment dans les rapports au niveau bilatéral» entre les deux institutions.

Pour le ministre burkinabè de la Communication , Remi Fulgance Dandjinou, «ce qui est important c’est de savoir que nous avons à faire à des médias de services publics qui ont conscience du rôle important qu’ils jouent dans la construction de nos opinions».

Et d’ajouter qu’il «est important aujourd’hui de prendre la complémentarité entre nos deux peuples et de travailler avec synergie et à renforcer leur capacité au service de nos nations».

En rappel, le 25 mars 2013, les médias publics burkinabè et ivoirien avaient paraphé  un protocole d’accord, lors du 2è TAC, tenu à Ouagadougou, visant entre autres à coproduire,  à échanger des productions et à publier des articles qui intéressent les lecteurs des deux Etats-parties.

Agence d’Information du Burkina