jeudi, 05 septembre 2019 00:00

Violences xénophobes : l'Afrique du Sud ferme temporairement son ambassade au Nigeria

Pretoria a “fermé temporairement” ses missions diplomatiques au Nigeria, à la suite de “menaces” reçues en représailles aux violences xénophobes meurtrières de ces derniers jours en Afrique du Sud, a-t-on appris jeudi auprès du ministère sud-africain des Affaires étrangères.

“Après avoir reçu des informations et des menaces de la part de Nigérians, nous avons décidé de fermer temporairement” l’ambassade sud-africaine à Abuja et le consulat à Lagos, a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lunga Ngqengelele.

Les missions diplomatiques ont été fermées mercredi et le resteront encore au moins jeudi, a-t-il précisé.  

“On nous a dit qu’un groupe d’individus se dirigeaient” vers le consulat à Lagos, a-t-il ajouté. “C’est à partir de cette information que nous avons estimé que nous devions protéger les employés et nous avons fermé nos portes”, a-t-il encore dit.

A la suite de violences xénophobes ces derniers jours en Afrique du Sud, qui ont fait au moins sept morts, les appels au boycottage de grandes marques sud-africaines se sont multipliés au Nigeria.

Mercredi, des échauffourées ont éclaté au Nigeria devant les enseignes des supermarchés Shoprite. Le géant sud-africain des télécoms MTN a fermé temporairement ses agences à travers le pays, après que des magasins ont été attaqués à Lagos, Ibadan (sud-ouest) et Uyo (sud-est). 

Jeudi, la police patrouillait les rues de Johannesburg, capitale sud-africaine économique et épicentre des violences xénophobes, après une nuit relativement calme, selon la police et des journalistes de l’AFP.