jeudi, 11 juillet 2019 00:00

Fin de parcours pour le Benin !

Les premiers quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations ont eu lieu ce mercredi 10 juillet 2019. Le Sénégal a battu le Bénin (1 -0 ) tandis que le Nigéria s'est imposé (2 -1 ) face à l'Afrique du Sud. Les deux équipes gagnantes se qualifient ainsi pour les demi-finales de la CAN.

Deux autres quarts de finale sont au programme ce jeudi, à savoir les matchs Algérie/Côte d'Ivoire à 16 heures temps universel et Madagascar/Tunisie à 19 heures temps universel.

La chronique de la CAN 2019, c’est avec Abraham BAYILI. Les Sénégalais se sont imposés (1 -0) ce mercredi 10 juillet lors des quarts de finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 face au Bénin.Le dimanche 14 juillet prochain, le Sénégal affrontera en demi-finale ; le vainqueur du match Madagascar-Tunisie, qui se jouera ce jeudi à 19 heures temps universel.

Dans la rencontre entre lions et Ecureuils,  Il aura fallu 70 minutes au Sénégal pour faire tomber le Bénin. Et c'est Idrissa Gueye, le milieu d'Everton, qui a surgi pour inscrire l'unique but de la rencontre et envoyer les Lions de la Teranga en demi-finales de la CAN. Mais que ce fut compliqué face à des Béninois qui peuvent être fiers de leur parcours dans cette compétition.Le Bénin, fort de son exploit face au Maroc, rêvait d'en réaliser un nouveau face au Sénégal.  Toujours dans le même dispositif, celui d'une équipe solide défensivement jouant à la perfection le hors-jeu, les Béninois ont posé des problèmes aux Sénégalais. Dans une première période assez fermée, chacune des deux équipes avaient son temps fort. Les Écureuils se créaient même la première occasion par l'intermédiaire de Mickaël Poté. L'attaquant Béninois reprenait  d'une talonnade un coup franc bien frappé, juste à côté à la 25e minute. La réponse sénégalaise ne se faisait pas attendre puisque Henry Saivet à la 31e minute puis Mba Niang à la 45e minute auraient pu ouvrir le score mais la défense béninoise veillait au grain.nToujours avec la solidarité et l'envie qu'on leur connait, les Écureuils du Bénin ont beaucoup donné dans ce match à l'image de Sessi d'Almeida.

Mais comme souvent dans cette Coupe d'Afrique des Nations,  les Lions de la Teranga peuvent compter sur leurs individualités. Après un une-deux bien senti entre Sadio Mané et Idrissa Gueye, ce dernier venait crucifier Allagbé à la 70e minute. Par la suite, le Sénégal a eu plusieurs fois l'occasion de doubler la mise mais la maladresse de Ndiaye à la 74e minute et surtout le sauvetage héroïque d'Imorou à la 76e minute permettaient aux coéquipiers de Stéphane SESSEGNON d'y croire encore. Contrarié par la combativité des Béninois, le Sénégal, bien emmené par Henry Saivey et Idrissa Gueye, a finalement réussi à vaincre les Ecureuils  et retrouve les demi-finales de la CAN. Une première depuis l’édition de 2006 qui s’est jouée sur ces mêmes terres égyptiennes.

C'est la fin d'une belle aventure pour le Bénin, qui n'a toujours pas gagné un match de CAN dans son histoire aux termes du temps réglementaire. Malgré une équipe solidaire et attachante, cette fois, la marche était trop haute pour les Écureuils. Le Bénin peut ressortir la tête haute après un tournoi plein de promesses pour l'avenir du football béninois.

Sans livrer une prestation de haut vol, les Sénégalais ont assuré le minimum, comme depuis le début de la compétition, pour se frayer un chemin dans le dernier carré. Ils y retrouveront le vainqueur du match Madagascar/Tunisie ce jeudi sous le coup de 19 heures temps universel.

 

Le deuxième quart de finale de la CAN 2019 a opposé le Nigéria à l’Afrique du Sud au stade international du Caire.  Les buts de Samuel Chukwueze et William Troost-Ekong ont permis aux Nigérians de s’imposer deux buts à un devant les sud africains. Favori sur le papier face à l'étonnante Afrique du Sud, le Nigeria n'a pas vraiment fait honneur à son statut ce mercredi soir tant cela a été difficile pour les Super Eagles. Les Nigérians ont dominé les débats en première période, avec les montées en puissance de Musa et Chukwueze, buteur sur un centre d'Iwobi à la 27e minute. Dès lors, la confrontation s'emballait, les Bafana Bafana se montrant plus entreprenants. Une première période marquée par le réalisme des Super Eagles qui ont marqué sur leur première frappe cadrée.Au retour des vestiaires, la défense nigériane passait une soirée tranquille, jusqu'à ce que Bongani Zungu surgisse de la tête sur coup-franc  pour l’égalisation à la 71e minute. D'abord refusé pour un hors-jeu, le but a été finalement validé par l'arbitre Redouane Jiyed après intervention de la VAR : le Nigérian Ighalo avait en effet touché le ballon avant Bongani Zungu.Le rythme retombait, les deux équipes se dirigeaient vers la prolongation et coup dur pour l'Afrique du Sud. Alors que les Bafana Bafana avaient réussi à revenir à 1but  partout, les Nigérians ont trouvé le chemin des filets à la 89 e minute, juste avant la fin du temps réglementaire. C'est le défenseur William Troost-Ekong qui a asséné le coup fatal aux Sud-Africains. 

Le Nigéria affrontera le dimanche 14 juillet prochain, à 19 heures temps universel, le vainqueur du match Côte d'Ivoire - Algérie, qui se jouera cet après à 16 heures temps universel.

Abraham BAYILI