mardi, 06 août 2019 00:00

Affaire dite du « charbon fin » : Plusieurs personnes poursuivies pour des faits de « fraude »

 A la suite de ces auditions, « deux personnes morales à savoir la société Iamgold Essakane SA et la société Bolloré transports et logistics SA Burkina Faso sont poursuivies pour des infractions de faux en écriture privée de commerce, d’usage de faux en écriture privée de commerce, d’exportation illégale de déchets dangereux, de fraude en matière de commercialisation de l’or et des autres substances précieuses, de blanchiment de capitaux », a rapporté Laurent Poda le procureur general.

Par ailleurs, poursuit le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou, 12 autres personnes physiques de la société Iamgold Essakane SA, de la société Bolloré Transports et logistics SA Burkina Faso, de la Direction générale des mines et de la géologie (DGMG), du Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB) et de la Direction générale des douanes (DGD) sont également poursuivies.

Les personnes physiques et morales ont été citées à comparaître à l’audience correctionnelle du pôle économique et financier du Tribunal de grande instance de Ouagadougou le 7 août 2019, fait remarquer le Procureur qui précise « que l’ensemble de ces personnes bénéficient de la présomption d’innocence »