UA : Le sommet convoqué en mai sera organisé en Afrique du Sud

Le sommet annuel de l’Union africaine s’est ouvert dimanche à Addis-Abeba sur le constat amer de la multiplication des conflits sur le continent, ainsi que l’ambition affichée de l’organisation de peser plus en vue de leur résolution.

Après plusieurs sommets lors desquels les réformes de l’UA – notamment son financement – et la mise en place de mesures telles que la Zone de libre-échange continentale (Zlec) ont occupé le devant de la scène, les débats se sont concentrés sur les conflits africains, comme en atteste le thème du rendez-vous continental : “Faire taire les armes”.

L’Union africaine a aussi rejeté dimanche le projet du président américain Donald Trump pour mettre un terme au conflit israélo-palestinien, qualifié de “énième violation des multiples résolutions des Nations unies”, par le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki.

Évoquant “le terrorisme, les conflits intercommunautaires et les crises pré- et post-électorales”, Moussa Faki a rappelé la variété des problématiques auxquelles l’Afrique doit faire face.

Il a également souligné que si l’UA a récemment permis de faire avancer la paix en Centrafrique et au Soudan, de nombreux conflits persistent, comme en Libye et au Soudan du Sud, tandis que d’autres sont nés, notamment au Mozambique et au Cameroun.

Appelant à assortir l’action militaire au combat contre les “causes profondes” des conflits, comme la pauvreté ou l’exclusion, M. Faki a s’est fait l‘écho de la volonté de l’UA d’occuper un rôle plus important dans la résolution des conflits du continent et de cesser de laisser la main aux puissances et organisations extérieures.

Libye et Soudan du Sud à la Une

“Des solutions africaines aux problèmes africains”, a-t-il martelé, alors que de nombreux observateurs, en amont du sommet, ont pointé du doigt l‘échec de l’engagement pris par l’UA en 2013 de “mettre un terme à toutes les guerres en Afrique d’ici à 2020”.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui a succédé dimanche à l’Egyptien Abdel Fattah al-Sissi, prenant pour un an la tête de l’Union africaine, a confirmé l’orientation de son action, et convoqué un sommet spécial pour le mois de mai en Afrique du Sud, portant sur la résolution des conflits, mais aussi sur la mise en oeuvre de la Zlec.

 

L'ACTU EN BREF

La Force Barkhane a un nouveau commandant. Il s’agit du Général de division, Marc Conruyt. Il succède ainsi au Général de division, Pascal Facon selon un communiqué de presse de la Force.
Une protéine produite par l'organisme dans un contexte d'inflammation pourrait jouer un rôle important dans les formes graves de Covid-19, et la cibler pourrait donc aider à lutter contre l'aggravation de la maladie, selon une étude menée par des chercheu
Les délégués du parti au pouvoir en Guinée ont plaidé mercredi, au premier jour de leur convention électorale, pour que le président sortant Alpha Condé soit leur candidat lors de l'élection présidentielle, alors que l'opposition manifeste depuis des mois

PUB

PROMO

Suivez-nous sur facebook

SONDAGE

Que pensez-vous de la riposte des FDS contre les groupes armés

Pulsar Communication SARL

Adresse:

Boulevard des Tansoaba Immeuble Nassa 01 B.P. 5976 - OUAGADOUGOU 01

Adresse email:

info@monpulsar.com