Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5117:burkina-medias-l-aib-a-une-force-terrible-ministere-communication): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955
vendredi, 06 août 2021 21:22

Burkina/Médias: «L’AIB a une force terrible !» (Ministère Communication) Spécial

Écrit par  Agence d’information du Burkina
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Directeur général des  technologies des médias et de la communication, Adama Ouédraogo, a affirmé vendredi, que «l’Agence d’information du Burkina (AIB) a une force terrible», mais qu’elle a besoin d’être accompagnée pour mieux mener à bien ses missions.

«Je vous assure que l’AIB a une force terrible car malgré son personnel réduit, le travail qu’on y mène est énorme. Nous avons compris qu’il faudrait y mettre de l’accent afin qu’elle puisse assurer convenablement ses missions», a déclaré le Directeur général des technologies et de la communication Adama Ouédraogo.

  1. Ouédraogo accompagné de son Directeur de l’appui conseil Samuel Yaméogo et de sa Directrice du suivi-évaluation Elélé Bayala, s’exprimait vendredi sur la web télé de l’AIB, à l’issue d’une visite.

«L’AIB s’évertue jour et nuit à donner des informations fiables. Avec notre visite, j’ai vu que vous avez une équipe très réduite. Si avec cette équipe réduite, vous arrivez à faire ce travail, ça vaut le coup de vous remercier,  de vous féliciter et de vous dire de continuer à aller de l’avant», a indiqué Adama Ouédraogo.

Selon M. Ouédraogo, l’information et la communication au Burkina Faso ne sont pas assez structurées et l’Agence d’information du Burkina pourrait être le maillon qui serait en mesure de recadrer tous cela.

En rappel, l’Agence d’information du Burkina créée le 27 mai 1964 a pour missions essentielles, de réduire le fossé informationnel entre les villes et les campagnes et de véhiculer une image objective du pays au-delà de ses frontières.

Toutefois, elle est confrontée depuis plusieurs décennies, à des problèmes de ressources humaines, administratifs et logistiques qui l’empêchent de remplir convenablement ses missions.

«Nous sommes ici pour jouer notre rôle de plaidoyer d’appui-conseil au ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement (Ousséni Tamboura). Donc rassurez-vous que le plaidoyer sera fait», a promis Adama Ouédraogo.

Notons que la Direction générale des  technologies des médias et de la communication (DGTMC) a été créée en mai 2021 au sein du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement.

Elle a pour missions entre autres, de contribuer à la mise en œuvre d’un cadre juridique favorable au développement des technologies de l’information et de la communication et d’assurer la veille technologique en matière d’équipements.

Lu 258 fois Dernière modification le vendredi, 06 août 2021 21:22

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Pulsar Communication SARL

Adresse:

Boulevard des Tansoaba Immeuble Nassa 01 B.P. 5976 - OUAGADOUGOU 01

Adresse email:

info@monpulsar.com