Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5194:fespaco-2021-sous-les-signes-de-la-resistance-et-la-resilience): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955
dimanche, 17 octobre 2021 12:59

FESPACO 2021 sous les signes de la résistance et la résilience Spécial

Écrit par  Wend-kuuni Jécolia SAWADOGO
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le clap d’ouverture de la 27e édition du FESPACO, le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou a été donné le samedi 16 octobre 2021. YENENGA LAGACY, c’est le titre du spectacle d’ouverture qui a été proposé aux festivaliers qui ont assisté à la cérémonie d’ouverture.

Ils étaient nombreux les festivaliers qui ont effectué le déplacement pour assister à l’ouverture de la biennale du 7e art africain. Autour du chef de l’Etat burkinabè Rock Marc Christian KABORE, le premier ministre Christophe DABIRE, la  ministre de la culture, des arts et du tourisme, Elyse THIOMBIANO, son homologue du Sénégal, pays invité d’honneur à cette édition Abdoulaye DIOP, des délégations sénégalaises, ivoiriennes, maliennes et Tchadiennes.

C’est un palais des sports transformé en une véritable salle de spectacle qui a été proposé aux festivaliers. Mise en scène par le Chorégraphe international Serge Aimée COULIBALY, le spectacle d’ouverture a réuni plus d’une soixantaine d’acrobates, des artistes musiciens du Burkina et du Sénégal comme Alif Naaba, Amzy, Nourat, Awa Boussim , Malika la Slamazone, Smokey et Awadi ; des cinéastes comme Mouna N’Diaye, Eugène BAYALA dit OYOU et Souké et SIRIKI. Ce spectacle a également vu la prestation de sportif comme Iron BIBY l’homme le plus fort du monde qui a contribué à rehausser l’éclat de la cérémonie.

Entre danse, acrobatie, slam et rap, YENENGA LAGACY ou héritage de YENENGA est un hymne à la résilience. Dans un contexte de crise sanitaire et sécuritaire Serge Aimée COULIBALY a voulu  à travers ce spectacle, rendre les burkinabè fiers de leur patrie et leur donner de la force pour affronter cette adversité. C’est un spectacle qui a également rendu hommage à Thomas SANKARA et aux forces de défense et de sécurité.

Ce qu’il faut retenir, est que cette cérémonie d’ouverture malgré quelques soucis organisationnels et techniques, était riche en spectacle, émotion et lumière. C’est un spectacle d’ouverture qui aura marqué plus d’un.

Lu 2666 fois Dernière modification le dimanche, 17 octobre 2021 12:59

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Pulsar Communication SARL

Adresse:

Boulevard des Tansoaba Immeuble Nassa 01 B.P. 5976 - OUAGADOUGOU 01

Adresse email:

info@monpulsar.com