Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5199:il-nous-faut-aujourd-hui-comprendre-l-importance-de-la-sauvegarde-de-nos-archives-audiovisuelles-babacar-diagne-president-du-cnra): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955
jeudi, 21 octobre 2021 15:30

« Il nous faut aujourd’hui, comprendre l’importance de la sauvegarde de nos archives audiovisuelles », Babacar DIAGNE président du CNRA Spécial

Écrit par  Wend-kuuni Jécolia SAWADOGO
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En marge des activités de la 27e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) , le CSC, le Conseil Supérieur de la Communication a organisé un atelier sur la sauvegarde des archives audiovisuels dans les pays de l’UEMOA et de la Guinée. C’était le mercredi 20 octobre 2021 à Ouagadougou.

Cette rencontre a regroupé les présidents de la plateforme des instances de régulations de l’audiovisuel des Etats membres de l’UEMOA et de la Guinée, mais aussi de l’Afrique du centre et du Maroc. L’atelier a aussi vu la participation des réseaux de l’instance africaine de régulation de la communication (RIARC) et les professionnels des médias.
C’est la deuxième rencontre de la plateforme dans le cadre de la mise en œuvre de sa feuille de route 2021-2022. Pour le président du  conseil national de la régulation de l’audiovisuel du Sénégal Babacar DIAGNE, le thème de cet atelier est d’une importance capitale pour les pays africains. « Pendant de longues années, ce sujet pour moi a été un casse-tête. Partout dans nos pays, en raison de la faiblesse des moyens, mais aussi, disons-le, de la négligence des hommes, des pans entiers de notre mémoire collective ont disparu à jamais » a souligné a-t-il souligné.

Avec l’évolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication, de nouveaux défis se présentent, car « la multiplication des réseaux sociaux et des supports de diffusion, l’accroissement de la demande d’image, se pose avec acuité » à la question de la sauvegarde, mais aussi celle de la valorisation des archives audiovisuelles.

« Il nous faut aujourd’hui, comprendre que l’importance de la sauvegarde de nos archives audiovisuelles n’est plus à démontrer » a ajouté Babacar DIAGNE.

 

Lu 1041 fois Dernière modification le jeudi, 21 octobre 2021 15:30

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Pulsar Communication SARL

Adresse:

Boulevard des Tansoaba Immeuble Nassa 01 B.P. 5976 - OUAGADOUGOU 01

Adresse email:

info@monpulsar.com