ECOUTER EN DIRECT


Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5263:nigeria-une-rescapee-decrit-l-enlevement-des-filles-de-jangebe): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955
dimanche, 28 février 2021 18:59

Nigéria : une rescapée décrit l'enlèvement des filles de Jangebe Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Masauda Umar s'est cachée sous son lit pour échapper aux hommes armés qui ont kidnappé 317 de ses camarades dans l'Etat de Zamfara.

Elle a échappé de peu aux ravisseurs. Masauda Umar étudie à l'école secondaire de Jangebe dans l'Etat de Zamfara au Nord du Nigéria. Elle était là quand des hommes armés ont kidnappé 317 de ses camarades la semaine dernière.

"Nous étions dans l'un des dortoirs et les bandits sont arrivés. Ils sont venus au foyer de Safiya, ils ont commencé à frapper à la porte principale et la matrone a ouvert la porte. Ils ont demandé qui était la responsable de maison et elle a dit qu'elle était à l'intérieur", raconte Masauda Umar. "L'un des bandits a tiré la responsable de maison par la main, l'a giflée et lui a demandé de partir. Puis les bandits ont demandé à tout le monde d'entrer dans le foyer. Ils ont poursuivi certaines personnes et demandé à d'autres de partir, et ils sont allés vers notre chambre et ont frappé à la porte. Nous avons ouvert et ils ont demandé la responsable de maison mais tout le monde s'est tu. Je sortais de la chambre lorsque j'ai rencontré quelqu'un. J'ai couru me cacher sous mon lit. J'ai peur de retourner à l'école à cause de ce qui s'est passé. Ça m'a vraiment fait peur mais j'y retournerai si le gouvernement s'attaque à l'insécurité".

Depuis plusieurs mois, les enlèvements de grande ampleur se multiplient dans le centre et le Nord du pays. En Décembre, l'enlèvement des garçons de Katsina, dans l'Etat voisin de Kankara avait secoué le Nigéria. De gros moyens militaires avaient alors été engagés pour libérer les 344 garçons dont l'enlèvement a été coordonné par Boko Haram

 

Lu 594 fois Dernière modification le dimanche, 28 février 2021 18:59

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Pulsar Communication SARL

Adresse:

Boulevard des Tansoaba Immeuble Nassa 01 B.P. 5976 - OUAGADOUGOU 01

Adresse email:

info@monpulsar.com