Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5109:les-agences-de-presse-ivoirienne-et-burkinabe-sollicitent-plus-d-interet-et-la-primeur-des-informations-aib): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5108:ceni-le-chef-de-sao-ne-sera-pas-candidat-la-solution-du-president-du-faso): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5107:route-ouaga-bobo-le-trafic-routier-est-suspendu): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5106:burkina-faso-des-centaines-de-controleurs-contre-la-fraude-viennent-de-preter-serment): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5105:region-de-l-est-un-homme-assassine-madjoari): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5104:jo-tokyo-2020-plus-d-accompagnants-que-d-athletes-dans-la-delegation-burkinabe): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5103:burkina-kompienga-des-dizaines-de-terroristes-neutralises-a-madjoari-et-pama-selon-l-etat-major-general-des-armees): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5102:burkina-faso-les-nouveaux-commissaires-de-la-ceni-sont-connus): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5101:visite-jean-luc-melenchon-au-burkina-l-opposant-francais-decline-sa-vision-pour-l-afrique-une-fois-elu): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5100:burkina-astrazeneca-est-efficace-jonhson-et-jonhson-vient-renforcer-nos-capacites-ministre): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5099:burkina-faso-151200-doses-du-vaccin-johnson-and-johnson-recues): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5098:burkina-faso-les-jeux-du-hasard-prennent-de-l-ampleur-a-ouagadougou): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5097:tankoualou-komondjari-est-le-detachement-repousse-une-attaque-et-neutralise-deux-terroristes): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955

Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://www.monpulsar.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=5096:synamica-denonce-le-clientelisme-et-le-populisme-au-sein-du-ministere-du-commerce): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /home/site778/web/www/plugins/content/bt_socialshare/bt_socialshare.php on line 955
BURKINA FASO

BURKINA FASO (427)

L’Agence ivoirienne de presse (AIP) et l’Agence d’information du Burkina (AIB) ont sollicité jeudi, auprès des « gouvernants de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso (…) plus d’intérêt (…) en leur réservant la primeur des informations ».

Dans le cadre de la 9ème Conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, l’Agence ivoirienne de Presse (AIP) et l’Agence d’information du Burkina (AIB) ont eu une séance de travail à Abidjan.

La séance de travail a porté sur l’examen de l’accord de coopération existant depuis le 15 janvier 2009 entre elles et a été marquée par deux recommandations.

Dans leur recommandation, l’AIP et l’AIB « sollicitent que les gouvernants de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso accordent plus d’intérêt à leurs agences de presse en leur réservant la primeur des informations ».

Elles « sollicitent également un appui technique et financier de leurs Etats, à travers le TAC entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, pour se développer afin de mieux répondre aux attentes des populations ».

A l’issue de leurs travaux, les deux agences de presse ont pris trois engagements notamment celui de « mieux exploiter les informations de l’une et l’autre par tous les outils de communication diligents (mail, téléphone, WhatsApp…) ».

Elles se sont aussi engagées « à développer davantage la coopération sud-sud pour donner une image objective de leurs pays » et à « impliquer dans le cadre de la formation, en plus des journalistes, les autres ressources humaines (techniciens, administratifs, financiers…).

Le président du Faso a reçu ce matin en audience, le président de l’APMP, Simon Compaoré et le chef de file de l’Opposition politique Eddie Komboigo.
Roch Marc Christian KABORE les a informés des démarches qu’il a entreprises auprès du Mogho Naaba, pour trouver une solution à la crise politique dont la CENI est au centre.
De ces démarches, il ressort que le chef de Sao, Bonaventure OUEDRAOGO ne sera pas candidat à la présidence de l’institution.

Dircom Présidence du Faso

mercredi, 28 juillet 2021 22:55

Route Ouaga/Bobo : le trafic routier est suspendu

Écrit par

Le Ministère des Infrastructures et du Désenclavement porte à la connaissance des usagers de la route nationale une (RN01), route Ouagadougou – Bobo-Dioulasso qu’il a été constaté un ravinement sous la chaussée créant une cavité, à approximativement 600 mètres avant le poste de péage à l’entrée de Bobo-Dioulasso (entre le village de KOTEDOUGOU et le poste de péage), dans la soirée du mercredi 28 juillet 2021.

Suite aux premières investigations menées par les services techniques, il ressort que cette situation est due à un fonçage exécuté par l’ONATEL, en vue de faire passer la fibre optique, qui a endommagé la structure de chaussée.
Au regard des risques d’effondrement de la chaussée, le trafic routier est momentanément suspendu.
Le Ministère des Infrastructures et du Désenclavement invite l’ensemble des usagers au strict respect des consignes de sécurité et rassure que toutes les dispositions sont prises pour le rétablissement du trafic dans les meilleurs délais.
Par ailleurs, il s’excuse auprès d’eux des désagréments que cette situation pourrait occasionner.

Le Secrétaire Général

Ollo Franck Hervé KANSIE

Chevalier de l’Ordre de l’Etalon

Le ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat renforce sa ressource humaine. 315 agents de contrôle ont en effet prêté serment ce 28 juillet 2021 au tribunal de grande instance de Ouagadougou. Ceux-ci auront la tache de mener des actions de contrôle au profit des structures relevant du ministère.

Ce sont 315 agents constitués d’inspecteurs (120), de vérificateurs (136) et de contrôleurs (59) qui ont prêté serment ce 28 juillet. Ils devront ainsi contribué à lutter contre la fraude, la concurrence déloyale, et la surveillance du marché en intensifiant les actions de contrôle de la brigade mobile de contrôle économique et de répression des fraudes BMCRF, de la direction générale de la règlementation et du contrôle des prix (DGRCP) et de l’agence burkinabè de la normalisation , de la métrologie et de la qualité (ABNORM) dans les 13 régions que compte le Burkina.

Ils se sont engagés à respecter le secret professionnel et à faire preuve de dignité et de loyauté durent leurs fonctions 

mercredi, 28 juillet 2021 11:01

Région de l’Est : un homme assassiné Madjoari

Écrit par

Le corps sans vie d’une personne a été retrouvé hier par les populations. Cette personne et deux autres avaient été enlevées par des hommes armés dimanche dernier. Selon une source locale, tout porte à croire que la victime a été assassiné quelques heures après le rapt. Par ailleurs un groupe d’hommes armé a vandalisé le centre de santé de la commune souligne la même source

Un assassinat qui intervient alors que les forces armées mènent sur place, l’opération « Épervier » dans la cadre de la lutte contre les groupes armés terroristes.

Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le cycliste burkinabè Paul Daumont n’a pas fait le poids dans l’épreuve de cyclisme sur route. Après avoir joué le lièvre quelque temps dans la course, le coureur burkinabè de 21 ans a fini par abandonner à 96 kilomètres de l’arrivé. La chronique des jeux olympiques de Tokyo 2020 avec Abraham BAYILI

 

Bien avant la contreperformance de Paul Daumont, jetons un regard sur l’ensemble de la délégation burkinabè présente à ces olympiades.  La délégation du pays des hommes intègres est composée de 24 personnes dont sept athlètes seulement.  À Chaque édition des jeux olympiques, c’est le même refrain. Le nombre des accompagnants dépasse largement celui des athlètes. Sept athlètes sur 24 personnes présentent à Tokyo au compte de l’État burkinabè. Pour les compétiteurs, ils ont tous été choisis sur la base de leurs performances sportives. Mais la question que l’on pourrait se poser est le nombre pléthorique des accompagnants.

Qui sont-ils exactement ? Les accompagnants burkinabè constituent à ceux seuls le double des athlètes plus trois soit 17 personnes en plus. Toutes ces personnes sont prises en charge par le trésorier public burkinabè. À supposer que chaque sportif soit accompagné de son encadreur, dans ce cas l’effectif de la délégation pourrait être ramené à 14 personnes. Soyons plus clément et ajoutons à ce chiffre, deux officiels du Ministère en charge des sports comme chef délégation. Le calcul donnerait un effectif total de 16 personnes comme membres de la délégation. Pourquoi donc sommes-nous aller jusqu’à 24 individus à la charge de l’Etat burkinabè. Dans un pays où les ressources se font rares, où     le nombre total de personnes déplacées internes est de 1 312 071 à la date du 30 juin 2021 selon les chiffres communiqués par le gouvernement burkinabè, il est incompréhensible voire inadmissible de financer le voyage et le séjour à Tokyo de burkinabè dont la présence n’apportera rien aux braves athlètes burkinabè. De grâce un peu respect pour les finances publiques.

Sur le champ de la compétition, pas de surprise pour Paul DAUMONT qui n’a pas pu terminer la course sur une distance de 234 kilomètres. À 96 kilomètres de l’arrivé le champion burkinabè abandonne la course.  Pire encore, le coureur burkinabè ne prendra pas part à la compétition de la course contre la montre. Seuls les coureurs professionnels devraient prendre part à cette course. Les "amateurs" comme Paul Daumont et d’autres cyclistes ne pourront pas y prendre part.

Ceci est un extrait du point sur la situation des opérations des forces armées burkinabè dans la cadre de la sécurisation du territoire national

« Sur la base de renseignements précis, les Forces Spéciales (FS) appuyées par des unités du Groupement de Forces du Secteur Centre et Est (GFSCE) ont conduit une importante opération de sécurisation dans la zone de PAMA et MADJOARI (Province de la Kompienga). L’opération a été baptisée «EPERVIER».
En plus des unités terrestres, des moyens aériens ont été en- gagés dans cette opération dont l’objectif principal était de rechercher et neutraliser les Groupes armés terroristes qui menacent la quiétude des populations.
Les forces se sont déployées dans la zone et y ont mené des actions de reconnaissance offensive, de bouclages et de fouilles . Ces actions ont permis de débusquer et de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes. Une importante quantité d’armement et de munitions ont été saisis. Des moyens de communication et de transmission, des engins explosifs, du matériel de campe- ment et un important nombre de moyens roulants ont égale- ment été récupérés.
Au cours de l’opération, un binôme de soldats à moto a été victime d’un engin explosif improvisé lors d’une mission d’infiltration le 21 juillet 2021. Un soldat a été tué et l’autre blessé.
Des opérations de ratissage se poursuivent dans la zone afin de retrouver d’éventuels éléments résiduels. »

Les personnes dont les noms suivent sont nommées Commissaires au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Représentants des partis et formations politiques de la Majorité :

- Monsieur Yamba Malick SAWADOGO, Comptable ;

- Madame Mamata TIENDREBEOGO, Administrateur parlementaire;

- Monsieur Palguim SAMBARE, Commissaire de police à la retraite ;

- Monsieur Aboubacar DIALLO, Comptable à la retraite ;

- Monsieur Ousmane OUEDRAOGO, Inspecteur de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle.

 

Représentants des partis et formations politiques de l’Opposition :

- Monsieur Aboubacar Reliwendé SAVADOGO, Instituteur ;

- Monsieur Roudsanwa Oumar OUEDRAOGO, Gestionnaire ;

- Monsieur Tasseré SAVADOGO, Gestionnaire ;

- Monsieur Karfa SORA, Gestionnaire ;

- Monsieur Issa BALIMA, Juriste.

 

Représentants des Organisations de la société civile :

Communauté catholique :

- Monsieur Elysé OUEDRAOGO, Magistrat.

Communauté musulmane :

- Monsieur Adama KAFANDO, Magistrat.

 

Communauté protestante :

- Monsieur Augustin BADO, Pasteur.

 

Autorités coutumières :

- Monsieur Bonaventure Dim-Songdo OUEDRAOGO, Administrateur civil à la retraite.

 

Associations de défense des droits humains :

- Monsieur Abdoul TASSEMBEDO, Commerçant

 

L’opposant français et candidat à l’élection présidentielle de 2022, Jean Luc Mélenchon a bouclé hier son séjour de 96h au Burkina Faso à l’Université Joseph Ki-Zerbo. Après avoir rencontré des acteurs de la société civile et des leaders politiques, le président du parti « la France insoumise » était cette fois-ci avec les étudiants pour une conférence-débat. Au temple du savoir de Ouagadougou, le député Mélenchon a dévoilé sa politique et sa vision pour l’Afrique s’il venait à être élu président de la république de France.

Le leader de la « France insoumise » a axé sa communication autour du thème: Ya t-il un avenir en commun dans la francophonie ? A cette interrogation, « l’insoumis » apporte une réponse affirmative. Pour cela il plaide pour une francophonie dans un tout autre format, libéré de ces “usages politiciens“. « La francophonie, langue commune que nous ramènerions à son statut de langue commune, serait en quelque sorte l’espace par lequel se réaliserait la créolisation entre les cultures populaires du continent africain et le reste du monde. J’en appelle donc à une langue commune francophone qui soit une langue d’opinion et de projet » plaide Mélenchon auprès des étudiants.    

Les  étudiants sont sortis massivement pour prêter oreille attentive au discours du député et opposant français. Au sortir des échanges, Abdoul Rasmané Ouedraogo, participant, a pour sa part trouvé l’exposé de Mélenchon en deçà de ses attentes. « L’exposé fait par M. Mélenchon est de pouvoir stabiliser cette langue française comme l’avait suggéré M. Macron en 2017. Je me pose la question suivante : on doit bannir nos langues locales pour adopter le français ? Pour ma part, il devrait plutôt bâtir son exposé sur les thèmes du moment comme la question sécuritaire au lieu d’aborder la francophonie » s’est offusqué Rasmané.

D’autres sujets tels que l’insécurité et la présence de forces françaises sur le continent ont néanmoins été évoqués. Sur ce point le candidat à l’élection présidentielle dit s’opposer à l’expédition de militaires français sans perspective et sans accord avec les Etats africains.

Le ministre de la Santé Charlemagne Ouédraogo a déclaré mercredi, que le vaccin AstraZeneca est efficace pour lutter contre la Covid-19 et que Jonhson et Jonhson vient renforcer les capacités sanitaires du Burkina Faso.

«Nous répétons que le vaccin AstraZeneca est efficace et que le vaccin Jonhson et Jonhson vient aussi renforcer nos capacités. Il ne s’agit pas d’une compétition entre vaccins mais, il s’agit de renforcer nos capacités», a insisté le ministre de la Santé Charlemagne Ouédraogo.

Il s’exprimait mercredi, lors de la cérémonie de remise officielle des 151 200 doses de vaccins Jonhson et Jonhson, un don des Etats-Unis d’Amérique.

Selon le Pr Ouédraogo, le Burkina Faso va recevoir tous les vaccins homologués par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), notamment le vaccin chinois Sinopharm qui seront redéployés vers la population.

«La vaccination est volontaire et nous continuions la sensibilisation pour obtenir un engagement communautaire en faveur de la vaccination. C’est pour l’intérêt de la population que nous faisons cela», a-t-il soutenu.

En ce qui concerne l’ouverture des frontière, le ministre de la Santé a souhaité que la population  du Burkina atteigne un certain niveau avancé de vaccination c’est à dire de protection avant d’y songer au risque d’occasionner la circulation de variantes de la maladie constatées dans d’autres pays.

Il ensuite a affirmé que, pour que les frontières puis s’ouvrir, il faudrait qu’il y ait une concertation sous régionale des pays membres de l’UEMOA et de la CEDEAO.

Le ministre a ajouté que des sites de vaccination déployés dans les 13 régions ont été mis à jour et seront portés à la connaissance du publique.

Pulsar Communication SARL

Adresse:

Boulevard des Tansoaba Immeuble Nassa 01 B.P. 5976 - OUAGADOUGOU 01

Adresse email:

info@monpulsar.com